-= C Esstra =-

les clapiottes de zaza martinez #7 : la toutouyoutou (truffe pétillante au chocolat noir)

31 12 2008

Mais comment se fait-ce ? Nous ne sommes pas le premier du mois, et Zaza Martinez nous offre déjà une truffe ?? Mais bande de petits malinois (petits animaux très malins), demain, ce sera le premier de l'an. Et comme Zaza Martinez aura passé toute la nuit à s'éclater sur le dance floor, elle vous offre cette clapiotte un peu à l'avance, pour que les fidèles lecteurs puissent étonner leurs amis pendant le réveillon de la saint-sylvestre !! Sympa cette Zaza !!


Cette fois-ci, elle vous propose une clapiotte sucrée. La toutouyoutou !! Pourquoi ce nom ? Tout simplement parce que quand vous mettrez cette clapiotte dans votre bouche, vous aurez l'impression d'avoir accueilli tout le casting de gym tonic, Véronique et Davina comprises. Et ceci est possible grâce à un ingrédient peu connu mais facilement trouvable sur l'Internet : le sucre pétillant. Bon, ceci dit, si vous n'avez pas de sucre pétillant, Zaza Martinez vous propose dans la suite de la recette une variante tout aussi délicieuse.


Alors on enfile ses guêtres fluo, on met son bandeau flashy, et on bouge son popotin en cuisinant le toutouyoutou. Toutouyoutou, toutouyoutou, tou tou tou tou toutouyoutou ...


Lire la suite

Joyeux Noël à toutes et à tous.

25 12 2008

Je vous souhaite à toutes et à tous (oui, parce que les hommes aussi font la cuisine) un JOYEUX NOËL !!!

En espérant que tout le monde passe un très bon moment en ces périodes de fêtes, et que le papa noël fasse quelques heureux !!

En attendant, vous êtes de plus en plus nombreux à venir me rendre visite sur ce site, et pour moi, c'est déjà un très beau cadeau de noël ;).

Lire la suite

En manque d'idées pour les fêtes ? Voilà ce qu'il vous faut !!

24 12 2008

Déjà le 24 décembre ... Et toujours aucune idée pour le réveillon de Noël ou pour le repas du 25 décembre ? Détendez-vous, préparez-vous juste à aller affronter la marée humaine des marchés, supermarchés ou autres débit alimentaires. Pour les recettes, C Esstra s'occupe de vous en sélectionnant 3 entrées, 3 plats et 3 desserts parmi toutes les recettes du blog, afin d'épater vos amis et surtout, surtout, de vous régaler !! Et pour l'apéritif, vous pouvez toujours choisir une des clapiottes de Zaza Martinez ;).


On commence par les 3 entrées.

La première recette est un grand classique avec une pointe d'originalité. Il s'agit d'un foie gras poêlé, compotée d'oignons rouges, réduction de coca et tuiles aux éclats de chataignes. Rapide à faire (env. 30 minutes), festif, il ravira et surprendra tous vos convives. Et niveau prix, seul le foie gras restera onéreux.

La deuxième recette est un peu plus compliquée à faire, mais vaut le détour. Là, c'est l'extase gustative assurée, et raffinement garanti avec cette recette de Crucuit de Saint-Jacques, mousse citron vert et ananas rôti. Il vous faudra quelques ingrédients pas facile à trouver (isomalt, arômes), mais vous pourrez vous la péter en annonçant à vos convives avoir réalisé une recette du chef doublement étoilé Christophe Roure.

Enfin, si vous ne voulez pas dépenser des mille et des cents dans une entrée hors de prix, si vous voulez un truc assez simple mais néanmoins classe, je ne saurai trop vous conseiller des Pointes d'asperges, émulsion d'eau de fleur d'oranger, avocat comme un guacamol. Et si vous n'avez pas de lécithine de soja (qu'on trouve de plus en plus facilement, cependant), vous pouvez remplacer le mélange eau/lécithine par du lait entier.

Et si ces trois recettes ne conviennent pas, vous pouvez toujours chercher parmi les autres recettes d'entrées de ce blog. ;)


Passons maintenant aux 3 plats.

Le premier d'entre eux sera un peu compliqué à faire pour le 25, mais si vous vous en sentez le courage, c'est à mon avis LE plat qui mettra tout le monde d'accord. Il s'agit du Lièvre à la royale, qui a été testé et validé par mes soins auprès de ma famille. Résultat : 20/20 !!

Si vous préférez réaliser une recette à base de poisson, je vous propose de faire une lotte au chorizo, mousse poivron chèvre. La cuisson basse température vous permettra de gagner du temps pour faire autre chose, et le résultat est à la fois gouteux, et visuellement intéressant. Alors on n'attend plus et on se lance. Et si vous voulez un petit accompagnement, rien ne vous empêche de servir des petites pommes au four, ou une purée de vitelotte à la vanille.

Enfin, pour un budget serré, je vous propose des joues de porc et barigoule de topinambour. C'est bon, ça hume bon l'hiver, c'est très économique (env. 2€75 par personnes), et cela comblera tout de même vos convives.

Et comme pour les entrées, vous pouvez trouver sur ce site d'autres recettes de viandes, poissons, ou accompagnements.


Pour terminer le repas, voici 3 desserts :

Pour commencer, le dessert traditionnel de Provence, faisant parti des treize desserts, j'ai nommé la pompe a huile ou gibassie. Dessert rustique, certes, mais que l'on peu accompagner d'un petit coulis de clémentine, ou encore de crème anglaise et d'une boule de glace aux calissons. Un régal provençal !!

Si l'on veut choquer ou impressionner avec son dessert, on peut opter pour la carotte en dessert : une carotte confite au miel surmontant un canistrelli et accompagnée d'une mousse légère à l'orange. Un régal.

Enfin, pour un dessert sympa et pas cher, on réalise une verrine poire carambar. Recette hyper simple, mais qui a surpris à chaque fois que je l'ai réalisée. Elle se prépare en quelques minutes devant les convives. Et si le papa Noël ne vous a pas offert de siphon à chantilly, il suffira de monter une chantilly et de rajouter dedans deux cuillères à café d'extrait de vanille. Le résultat est moins surprenant que la mousse au carambar, mais tout aussi délicieux.

Ou alors, peut-être voulez vous choisir un autre dessert. Faites vous plaisir. ;)


Voilà, j'espère que je vous ai donné plein d'idées pour éventuellement sauver ou améliorer votre repas de Noël. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me contacter par mail en utilisant le lien en haut à droite du site. N'hésitez pas à mettre un petit commentaire si vous avez testé des recettes. Et surtout, que la fête soit ESSTRA !!

Lire la suite

Recette de gibier : La daube de sanglier

23 12 2008

C'est bientôt Noël !!! Jingle bells et tout l'toutim. Et je ne sais pas ce que vous avez prévu pour le repas de ce jour de fête, mais nous, dans la famille, c'est en général une bonne occasion pour servir du gibier. Lièvre, chevreil, faisan, grives, tout y passe. Mais personnellement, ce que je préfère, c'est un plat qui dans l'esprit de beaucoup ne colle pas à un plat de fête, et pourtant !! Il s'agit de la daube de sanglier ...


Pour moi, ce plat représente tout ce qui fait les fêtes. Le sanglier, roi du gibier, représente l'hiver. Le côté convivial du plat, lui, symbolise la reconstitution du cercle familiale pour un moment de partage. C'est pourquoi, si vous voulez essayer cela pour les fêtes, je vous propose cette recette. Suivez le guide.


Lire la suite

Entrée de Fête : Foie Gras en croûte de pain d'épices sur son risotto crémeux aux pommes.

16 12 2008

Et oui. Ça y est. C'est le moment de rentrer tête baissée dans la préparation des nombreux repas que nous allons servir à Noël, pour le jour de l'an, bref, pour les tant attendues fêtes de fin d'année. Et c'est que ça gamberge, dans nos petites têtes !! Que faire d'à la fois original, un peu classe, et qui plaise au plus grand nombre, tout en surprenant un peu ? Et bien C Esstra planche pour vous !! Et pour commencer, vous prendrez bien un peu de foie gras ? En terrine, comme je vous l'ai proposé l'année dernière ? Trop simple. Avec une compotée d'oignon, comme pour la semaine du goût ? Mouais ... peu original ...


Non, ce que je vous propose aujourd'hui est un pur moment de plaisir buccal, et je pèse mes mots. Imaginez, un foie-gras poêlé, surmonté d'une fine couche de pain d'épices façon crumble, le tout posé sur un risotto onctueux et crémeux, au goût fruité et charpenté. Et bien ce sera la recette d'aujourd'hui. A vos fourneaux, on commence dans la suite de l'article !!


Lire la suite

Recette traditionelle : Le chou farci !!

11 12 2008

Je vous l'avais promis il y a presque deux semaines, et chose promise, chose due. Voilà la recette du chou farci !


Alors j'en vois déjà certains qui vont dire "C'est pas comme ça qu'on fait" ou encore "mais n'importe quoi, c'est pas la bonne recette". Peut-être, mais cette recette est bien plus qu'une recette. C'est un de mes trésors ! Pourquoi ? Parce qu'il a fallu que je la reconstitue à partir de la recette que m'a donnée ma grand-mère. Oui, vous savez, Mémé Rose, celle qui est à l'origine du nom de ce blog ? Et bien c'est sa recette.

Enfin ... Quand je dis "sa" recette, il a fallu que je la reconstitue. Parce que la voilà sa recette (à lire avec l'accent) : Calou - Tu peux me filer ta recette des choux farcis ? Mémé Rose - Ben c'est facile !! Tu prends tes choux, tu gardes les grandes feuilles. Tu fais ta farce, tu mets ta farce dans les grandes feuilles que t'as fait ramollir, et tu mets au four. Y'a rien de plus simple, mon chéri. Calou - Heu ... oui, je veux bien, mais je crois qu'il me manque quand même deux-trois trucs ...

Et là dessus, en général, on part dans un grand éclat de rire. Après, il me faut en général une bonne demi-heure pour avoir le gros de la recette, puis encore quelques semaines pour avoir l'ingrédient qu'elle avait oublié de me dire parce que (toujours avec l'accent) "ben enfin ... Mais ça coule de source !! Tu rajoutes un jaune d'œuf dans ta farce, sinon, ça colle pas !!". Et ensuite, parfois, il me faut encore quelques mois pour le petit secret supplémentaire qui fait du plat un plat unique.


La recette qui va suivre est donc un mélange de tradition, et de R&D (recherche et débrouillardise). Mais vous, vous n'avez qu'à la suivre à la lettre ;)


Lire la suite

Retour sur le salon saveur des plaisirs gourmands

09 12 2008


Ce week-end, grâce à des invitations que m'avait cédées un collègue, j'ai pu me rendre pour la première fois au salon saveur des plaisirs gourmands. Ce salon, prenant place dans les 10 000m² de l'espace Champerret, au nord de Paris, a lieu tous les 6 mois. En général, je suis un peu sceptique vis à vis des "salons gourmands", où les exposant vendent à prix d'or des produits régionaux à des parisiens en mal d'exotisme.


Et bien là, pas du tout !! Bon, bien sûr, salon oblige, les prix vont parfois du simple au double. Mais pour le passionné de gastronomie qui fouine dans les coins, il est possible de dégotter des petites merveilles. Le ton nous en a été donné dès notre arrivée quand, bien qu'ayant mangé le midi (perdreau rôti / salade), nous n'avons pu résister à l'envie de goûter à un aligot fait sur place avec de la tome fraîche de l'Aubrac. Un pur délice. Il fondait littéralement dans la bouche!

Avec une telle entrée en matière, je ne vous cache pas que nous avons passé une super bonne après-midi, déambulant entre des exposants n'hésitant pas à faire goûter leurs produits, sûrs de leurs qualités. De temps en temps, je me suis permis quelques petites folies somme toutes bien raisonnables. Jugez-en par vous même :

  • une petite bouteille de jus de Yuzu
  • 100 gr de sel de chypre : un sel noir en flocons, très fin au goût
  • 50 gr de poivre de Sechuan
  • 50 gr de poivre de Madagascar (la rolls des poivres, qui me permettra de vous proposer bientôt une fiche technique sur les poivres)
  • un saucisson au grué de cacao : le cacao renforce la puissance du saucisson. Surprenant, mais délicieux.
  • des chocolats feuilletés.


En somme, que du beau, que du bon. Ce salon a aussi été l'occasion de découvrir des produits assez méconnus, surprenants ou rares, comme le caviar d'escargot (les œufs d'escargots sous forme de caviar), la glace au foie gras, ou encore le jambon de porc noir du Bigorre (le meilleur jambon que j'ai mangé de toute ma vie).


Pour cette session (hiver 2008), il est trop tard, mais surveillez aux alentours de mars-avril de l'année prochaine, et sautez sur l'occasion !! Je vous le recommande vivement !! C'est un salon ESSTRA !! :)

Lire la suite

les clapiottes de zaza martinez #6 : le FF (Foie-gras, Figue)

02 12 2008

Vous avez remarqué ? Pas de clapiottes hier alors que nous étions le premier du mois. Je m'attendais à recevoir des lettres d'insultes, des menaces ! Je m'attendais à ce que des gens prennent des légumes en otages, à ce que des manifestations spontanées se forment et descendent dans la rue crier leur mécontentement !... Et bien que nenni ... Que dalle ... Rien. Si ça n'avait été que de moi, je n'aurais pas publié de clapiottes ce mois-ci. Mais Zaza Martinez a le coeur sur la main, et ne vous laisse pas tomber. Et les fêtes de fin d'année approchant, elle vous donne une clapiotte hyper simple à réaliser, mais qui a le goût de la classe.


Il s'agit du FF. Pourquoi FF ? Pas pour Fédération Finlandaise, ni Formidable Fussoire, mais plutôt pour Follement Fashion, ou Finement Fameux. Ou tout simplement pour Foie-gras et Figues, deux produits stars de cette fin d'année, et qui vous permettrons de réaliser cette clapiotte simplissime. La recette dans la suite.

Ps : vous comprendez que le ton de ce billet est volontairement ironique, voir comique. Les clapiottes de Zaza Martinez se doivent d'être une rubrique fun, décalée, mais néanmoins esstra. :)

Lire la suite