-= C Esstra =-

Oeufs cocottes au jambon fumé et au chèvre

25 06 2009

En ce moment, je suis de moins en moins assidu, et les visites du site s'en font ressentir. Non pas que je commence à me lasser de vous raconter mes aventures culinaires, mais plusieurs facteurs me prennent pas mal de mes loisirs en ce moment. Tout d'abord, nous allons déménager. Il n'est alors pas aisé de cuisiner dans les cartons. :) Ensuite, on m'a offert pour mon anniversaire un nouvel appareil photo. Un réflex numérique (un D40 pour les connaisseurs, que j'ai complété avec un objectif Nikkor 50mm f/1.4) ... la claaaaaaaaaasse ... Par contre, ça change du tout au tout par rapport à mon ancien petit compact, et je me retrouve devant tout un pan d'un nouvel art à explorer et à maitriser.


Du coup, entre deux cartons, j'ai quand même eu le temps de faire cette belle recette, rapide et savoureuse. Un ami m'a apporté des œufs de son poulailler. Il fallait donc leur faire honneur avec une de mes préparations d'œufs préférée : les œufs cocotte (souvenez-vous, les oeufs cocotte à la truffe). La préparation ne demandant pas d'être super rapide, j'en ai profité aussi pour tester mon objectif. Si vous pouviez me dire ce que vous en pensez, ce serait sympa. Pour l'instant, je ne me suis pas soucié du fond, ni de l'éclairage. Ça ne saurait tarder.


Pour en revenir à la recette, pour accompagner ces œufs cocotte, ce sera du jambon cru fumé, du chèvre frais et de l'oignon cébette. Suivez le guide pour la recette ;)



Lire la suite

Duo de Dorade : Carpaccio fumé maison et tartare à la mangue.

18 06 2009

Bon, ma connexion Internet a décidé de me laisser quelques instants de répit. Il fait beau en ce moment, les oiseaux gazouillent, les étals des super-marchés se remplissent de fruits et de légumes savoureux ... Bref ... Ça donne envie de cuisiner du frais et du fruité !! Et pour fêter dignement l'arrivée de l'été, on va parler poisson cru et fruits exotiques. Quoi de plus savoureux ?


La recette que je vous propose aujourd'hui tient en fait en deux recettes. Tout d'abord, un tartare de dorade à la mangue et à l'orange sanguine. Ça claque dans la bouche dans une explosion de saveur fruitée. Ensuite, un carpaccio de dorade fumé maison, façon saumon fumé, accompagné d'un carpaccio d'ananas. Le tout peut être servi ensemble ou séparement, au choix.


Et une fois n'est pas coutume, je voudrais parler un peu de vin. Je suis loin d'être un spécialiste, mais j'ai goûté ce week-end, à l'occasion du mariage d'un ami, un vin particulièrement atypique et délicieux qui s'accordera parfaitement avec ce plat. Le genre d'accord parfait qui fait se resservir de tout sans vouloir s'arrêter. Ce vin, c'est un vin blanc du sud ouest, de vendange tardive. Je sais que ces associations semblent incompatibles, et pourtant !! Il s'agit du domaine de Tariquet et plus précisément de la cuvée Premières Grives.


Pour la recette, que dis-je ... LES recettes, rendez-vous dans la suite.

Lire la suite

Pointes d'asperges juste poêlées à la pancetta

09 06 2009

Même si je m'évertue à leur démontrer qu'ils ont tort, on me reproche souvent sur ce blog (entourage, amis, visiteurs) de faire des recettes trop "compliquées". Trop d'ingrédients, trop de temps à passer en cuisine, trop de termes compliqués, etc. Alors que bon ... Si j'y arrive ...


Quoiqu'il en soit, j'aime faire plaisir à mes lecteurs. Et donc, pour cette fois, point de recette compliquée. Vous pourrez la faire en moins de 10 minutes, avec 2 produits, et une seule poêle. Et d'ailleurs, j'avoue que j'adore ce style de recette. Vous savez, le genre de recette où le cuisinier, pris d'une soudaine inspiration, prends deux-trois trucs au hasard dans le frigo ou dans un panier de légumes, jette le tout dans une poêle ou une assiette, assaisonne, et en quelques minutes, on se retrouve avec un plat frais, savoureux ... Punchy !!


Pour cette entrée (qui peut se servir aussi comme tapas, ou en apéro), les stars seront l'asperge et la pancetta. L'asperge parce que c'est toujours la saison et qu'il faut en profiter. La pancetta (corse, s'il vous plaît) pour sont goût terroir et fumé, voire parfumé (quel jeu de mots !! je suis en forme, moi ...). Allez, on se retrouve dans la suite ... ;)


Lire la suite

Velouté d'asperge froid et sa quenelle de crustacé.

05 06 2009

Après deux fiches techniques consécutives, voici une entrée fraîche et pile dans la saison, facile a réaliser, esthétique, et surtout très bonne. On reste dans l'asperge, produit phare en cette saison. Et comme alliance avec le goût si particulier des asperges, je me suis inspiré d'une amuse bouche que j'ai pu découvrir au restaurant "Le Pergolèse" du MOF 2004 Stéphane Gaborieau : les crustacés.


L'avantage de cette recette, c'est qu'elle peut être au choix "cheap" (chaire de crabe en boite, huile d'olive classique) ou "luxe" (chaire de homard, huile de truffe). Alors on se précipite sur la suite pour le déroulement de la recette !!


Lire la suite

Cuisson basse température : le veau

02 06 2009

Bon, Cesstra a le droit de prendre un peu de vacances, non ? Et encore !! Entre mes sempiternels problèmes avec Free et une pseudarthrose du poignet qui m'oblige à taper sur mon clavier avec la rapidité d'un mollusque asthmatique, on a rêvé mieux comme vacances blogesques. Du coup, je me suis donné un violent coup de pied dans l'arrière train (façon de parler, ma souplesse ne me permettant pas ce genre de prouesses) et je vous livre un article tout en technique, sur un sujet que j'apprécie particulièrement : la cuisson basse température.


En surfant sur Internet, on lit tout et n'importe quoi à propos de ce type de cuisson. J'avais essayé il y a quelque temps (dans cet article) de faire un condensé pratique et vérifié de cette technique. Mais je me suis rendu compte que lorsqu'en tant que néophyte, on souhaite se lancer il nous manque des informations : les temps de cuisson par rapport au poids du produit et à la température de cuisson. J'ai donc essayé de réactiver mes vieilles connaissances en sciences pour déterminer une formule fiable. Mais le problème que l'on rencontre rapidement, c'est que soit on obtient une formule ultra complexe impossible à utiliser, soit on simplifie à l'extrême et au final, la formule s'avère inexacte.


Du coup, plutôt que de vous donner des formules, j'ai opté pour des tests tout ce qu'il y a de plus empiriques, et je vous livrerai ici, au fur et à mesure, les résultats. Et Pentecôte oblige, nous commencerons par le veau.


Lire la suite