-= C Esstra =-

Jambonnettes de grenouilles selon Bernard Loiseau

22 02 2010

Après ces deux mois de concours, reprenons le cours des recettes. Depuis un certain temps, une envie me hantait : manger des cuisses de grenouilles. J'adore ça. Je sais que beaucoup de personnes trouvent ça dégoutant, mais en bon frenchie, j'adore ce goût subtil et léger d'une belle cuisse de grenouille bien ferme. Et c'est d'ailleurs tout le problème quand on cuisine ce produit : ne pas masquer le parfum délicat de la chair. Souvent, les cuisses de grenouilles sont massacrées sous une couche de beurre noirci, d'ail grillé et de persil. On termine son plat, et on a l'impression d'avoir mangé une persillade tout en étant incapable de déterminer le goût de la cuisse à proprement parlé.


Depuis le temps que je rêvais de ces cuisses, je ne voulais donc pas tomber dans ce travers et me suis mis en quête d'une recette idéale. Et là, je tombe facilement sur une recette de notre regretté Bernard Loiseau. Je zieutte un peu, et me dis : "C'est un grand chef, bourguignon de surcroît, donc quoi de mieux qu'une de ses recettes pour apprécier un produit si délicat". La recette n'a pas l'air très compliqué, quoique un peu longue. Je m'y colle.


Et bien le résultat a été merveilleux : les cuisses gardent leur vrai goût (et encore, j'ai dû cuisiner des cuisses congelées vu la difficulté d'en trouver des fraîches), le jus de persil et la purée d'ail venant juste souligner le produit. Un régal !! La recette dans la suite de l'article ...


Lire la suite

Petite parenthèse sur les cadeaux ...

16 02 2010

Je me permets de faire une petite digression sur mon blog afin de vous raconter une petite histoire, et ainsi mettre un coup de projecteur sur des personnes super. Je m'explique. Lorsque la semaine dernière, j'ai demandé à mon "pourvoyeur" de truffes de scinder en deux colis ma dernière commande (un pour la gagnante du concours et un pour moi), je ne demandais rien de particulier. Juste deux colis, pour éviter que les truffes ne trainent trop dans les relais postaux à la distribution trop aléatoire. Et là, spontanément, Sylvie, de la Rabasse de l'enclave me propose d'offrir la truffe promise à la gagnante. La proposition est alléchante, mais étant un peu borné et considérant que "chose promise chose due", j'ai refusé l'offre. J'ai promis une truffe, j'offre une truffe. Par contre, j'ai répondu que s'ils voulaient faire un geste, ils pouvaient récompenser les 2° et 3° du concours, qui n'avaient pas démérité. Pas forcément d'une truffe fraîche, mais d'un petit quelque chose, histoire de marquer le coup. Et ni une ni deux, la proposition est acceptée, avec un petit cadeau envoyé de leur part (je ne déflore pas la surprise, mais je peux vous dire que vous allez être ravis).


Outre ce geste généreux, cela fait maintenant 4 ans que je commande tous les hivers mes truffes fraîches chez Jacques et Sylvie (la Rabasse de l'enclave), et non content d'envoyer des produits d'une qualité irréprochable, ce sont de vrais passionnés. Ils n'hésitent pas, par exemple, à retarder une livraison en raison des conditions atmosphériques pour que les truffes vous parviennent dans un état de fraicheur impeccable. Une fois la commande passée, on reçoit en général les truffes fraîches, sous-vide, 24 à 48h après "cavage" (récolte).


Une petite présentation s'impose ? Les truffières sont situées près de Richerenches, haut lieu de la truffe noire de Provence (bien meilleure que celle du Périgord, c'est ma mauvaise foi provençale qui parle :)), et déclarée capitale de la truffe de qualité. Les prix proposés sont mis à jour tous les samedi, selon le cours du marché aux truffes. On peut y croiser d'ailleurs de temps en temps Jacques :

Que dire de plus, si ce n'est que les truffes sont ramassées grâce au flair de mignons Lagottos Romagnol.


Alors encore merci à ces vrais commerçants passionnés qui me livrent tous les ans ces diamants noirs !!

Lire la suite

And the winner is ...

08 02 2010

... à la majorité absolue, une recette qui alliait esthétique, mélange des saveurs, des textures, des origines des produits. Je parle bien sûr de l'espuma de pommes de terre avec noix de Saint-Jacques, chorizo, épinards et peau de poulet croustillante d'Hélène !! Mes trois jurés ont mis cette recette en tête de leurs votes, et la victoire est donc sans contestation possible. C'est donc elle qui gagne la truffe fraîche.


Mais comme on est large sur C Esstra, j'ai décidé, en concertation avec moi-même, de ne pas laisser repartir les 2° et 3° sans rien. Ils recevront eux-aussi un petit cadeau (pas une truffe, vu que je ne suis malheureusement toujours pas gagnant à l'euromillion et que je fais tout ça sur mes deniers personnels). Pour cela, merci de m'envoyer votre adresse postale par mail.

La personne qui termine deuxième est happykitchen avec son Risotto aux gambas, jus à l'Armoricaine :

Enfin, ce fut très serré pour la troisième place entre Tiuscha et Yves. C'est ce dernier qui au final, pour un petit point, s'adjuge la dernière place du podium :


Encore toutes mes félicitations aux participant(e)s et un grand grand merci au membre du jury !! Vive la cuisine !!

Lire la suite

Concours "Gagnez une truffe" : la récap' et les sélectionnés

02 02 2010

Permettez-moi tout d'abord de féliciter toutes les participantes et tous les participants. Je m'attendais à recueillir trois pauvres recettes et au final, je suis très agréablement surpris de la qualité de vos propositions. Moi qui n'était pas chaud pour faire ce genre de concours, je pense que je renouvellerai l'opération (pas tout de suite, hein, mon porte-feuille risque de me tirer la gueule sinon), ne serait-ce que pour admirer votre ingéniosité et vos qualités de cuisiniers (cuisinières) et de photographes.


Après moultes consultations et tergiversations avec moi-même, j'ai décidé de sélectionner les 5 recettes suivantes pour la finale (dans le désordre) :

  • Risotto aux gambas, jus à l'Armoricaine, de happykitchen : un risotto classique dans la plus pure tradition, les gambas, l'armoricaine ... C'est classique, mais ça a l'air d'être très bien réalisé et la photo superbe quoiqu'un peu sombre.

  • Magret de canard, rhubarbe, "gastrique" muscovado/ betterave/orange de l'inévitable Tiuscha : l'association du magret, de l'acidité de la rhubarbe et du gastrique, et de la douceur réglissée reste difficile à imaginer, mais reste hyper tentante. Un petit bémol sur le "montage" de l'assiette qui aurait pu être plus appétissant ... :)


Le reste des participants, qui méritent tout de même un grand bravo :

Lire la suite

Fin du concours "Gagnez une truffe"

01 02 2010

Et voilà, vous pouvez poser vos couteaux et vos casseroles, c'est bel et bien fini. Vous ne pouvez plus soumettre de recettes. Il me reste à pré-sélectionner 5 recettes (et oui, finalement, je n'en sélectionnerai que 5) et le jury désignera le ou la gagnante d'une truffe fraîche. En attendant de vous faire un récapitulatif (demain, certainement), voici la participation de Myriam que j'ai reçu par mail.


Le titre : Variation de poireaux sur ronde de St Jacques. La recette est dans la suite de l'article.


Lire la suite