-= C Esstra =-

Jambonnettes de grenouilles panées aux noix, purée de céleri rave.

12 04 2010

La dernière fois, quand j'ai cuisiné les cuisses de grenouilles à la façon Bernard Loiseau, je me suis dit que c'était quand même dommage de confiner la chair délicate de la grenouille en une sempiternelle association avec de l'ail et du persil. La recette de Loiseau est délicieuse, et sans commune mesure avec la pôvre poêlée où tout a le goût de l'ail cramé, mais qu'en même.


Voulant sortir de ce schéma, j'ai cherché un peu ce que je pouvais faire, et j'ai eu l'idée (que d'autres avant moi ont certainement eu, mais c'est mon blog, et je fais ce que je veux, na!) de les associer avec de la noix. Les goûts sont proches, et je pensais que l'équilibre irait bien. Me voilà donc parti, et après avoir pané les jambonnettes dans des éclats de noix torréfiés, j'ai servi ça avec une purée de céleri rave à la façon d'Alain Passard, maitre dans l'accommodement des légumes s'il en est ... Une dernière lichette d'huile de noix et le tour était joué.


Verdict ? Tout simplement ESSTRA !! Je crois même que je préfères cette façon de cuisiner les cuisses de grenouille. Le goût de la chair est plus présent, mieux respecté. A tester de toute urgence ... Pour la recette, c'est dans la suite.

Lire la suite

Un mille-feuilles, tout simplement ...

06 04 2010

Chez les "C Esstra" (essayez de prononcer ça rapidement), c'est monsieur (moi-même) qui fait la popotte. Mais quand il s'agit de s'attaquer à la réalisation de mets sucrés, là, monsieur est bien embêté et cède volontiers son tablier à madame. C'est le partage des tâches ménagères ... :)


Et cette fois-ci, on peut dire que madame "C Esstra" a mis le paquet !! Tout est parti d'un dimanche après-midi où madame pestait contre les boulangeries qui proposaient des mille-feuilles sans glaçage. Une honte !! Un crime de lèse majesté !! Et moi de rétorquer, malin comme un singe, avec l'arrière pensée de m'en mettre plein la panse : "Ben t'as qu'à les faire, toi, les beaux mille-feuilles avec un beau glaçage". Ni une ni deux, ne pouvant résister à un défi, madame "C esstra" me vire de la cuisine et se met au boulot.


Résultat ? J'ai bien fait de lancer ce défi, parce que j'ai pu m'éclater la panse avec des mille-feuilles excellents !! Malgré un différent sur la manière de cuire la pâte feuilletée (je voulais qu'elle la cuise "contrainte" pour avoir un feuilletage compact, mais je n'ai pas eu le dernier mot), je dois avouer que ces mille-feuilles rivalisent avec les plus belles boulangeries. Vous voulez la recette ? C'est madame qui va vous la donner dans la suite de l'article ... ;)


Lire la suite