-= C Esstra =-

Tagliatelles maison au pesto.

08 10 2010

Alors je vois les plus flemmards d'entre vous qui me diront : "ben je prends des pâtes, je les fais cuire, j'ajoute deux cuillères à café de sauce pesto en pot et le tour est joué". Que ceux qui me disent ça, partent de ce blog à tout jamais. Honte à vous, shame on you et tutti quanti.


On se sort un peu les doigts du cul, et on CUISINE, que diantre !!! Même dans la vie de tous les jours, entre midi et deux, le soir en rentrant du boulot, ça ne prend pas beaucoup de temps de cuisiner !!


Exemple basique par la pratique (une recette plus savoureuse suivra): le dimanche, vous avez fait une grosse fournée de pâtes fraîches et vous les avez congelées dans des petits sacs. Le soir, vous rentrez du boulot, harassé par une journée où les assauts répétés de votre chef vous ont plongé dans le quotidien mouvementé d'une moule sauvage prise dans le ressac de la mer. D'un pas mou, l'œil hagard, vous vous dirigez vers votre placard pour prendre des pâtes industrielles et là, un éclair de lucidité saupoudré d'un soupçon de remord. "Calou m'en voudrait si je faisais ça". Vous vous dirigez alors vers le congélo et sortez un petit paquet de pâtes fraîches.


Vous sortez une grande casserole du placard, la remplissez d'eau, ajoutez une grosse pincée de gros sel, et mettez à chauffer à feu vif. En attendant que l'eau atteigne l'ébullition, plutôt que de vous avachir devant la télévision comme ce fut votre première idée, vous coupez quelques branches du plant de basilic que vous avez acheté en petit pot dans votre supermarché. Vous enlevez les feuilles et les mettez dans le bol du mixeur. Pourtant, Calou vous a répété qu'il ne faut pas faire cela car les lames du mixeur, en chauffant, dégradent les qualités gustatives des herbes fraîches. Mais bon, on veut faire vite, on a le droit. Dans ce même bol, vous rajoutez une gousse d'ail épluchée et dégermée et une bonne grosse rasade de bonne huile d'olive. Vous mixez.


L'eau est à ébullition. Vous plongez les pâtes dans l'eau. Pendant que les pâtes cuisent, vous râpez un morceau de parmesan dans un bol. Vous sortez une assiette, des couverts. Les pâtes sont cuites, vous égouttez, versez dans l'assiette, ajoutez la sauce pesto maison et saupoudrez de parmesan fraîchement râpé. Vous terminez avec un tour de moulin à poivre, une pincée de sel et éventuellement un filet supplémentaire d'huile d'olive.


Vous venez de passer le même temps que d'habitude et avouez que le goût est indéniablement meilleur.


Maintenant, admettons que vous vouliez faire un pesto du feu de dieu pour rendre vos amis addict, il vous faudra :

  • 1 beau bouquet de basilic juste récolté
  • 1 gousse d'ail
  • 6 cuillères à soupe d'une bonne huile d'olive (huile des beaux, par exemple)
  • un morceau de chèvre frais ou de broccio
  • une tranche de mozzarella de bufflonne
  • un morceau de parmesan
  • du sel, du poivre si vous ne pouvez pas vous en passer (ici, je n'en mets pas).


Dans un mortier (en marbre de préférence), mettez le sel et la gousse d'ail. Pilez l'ail finement. Ajoutez les feuilles de basilic et une cuillère à soupe d'huile d'olive. Pilez (avec un pilon en bois, de préférence) jusqu'à obtenir une purée bien verte. Ajoutez le chèvre coupé en morceaux, la tranche de mozzarella et 3 cuillères d'huile d'olive. Pilez à nouveau. Ajoutez une belle pincée de parmesan râpé et Pilez. Détendez avec le restant d'huile d'olive.



Cette sauce, rien que d'écrire la recette me fait saliver ... C'est vous dire si vos convives seront conquis !! :)


Lire la suite

Purée à la vanille

30 11 2007

Indice de facilité : très facile

La photo viendra plus tard

Ingrédients :

   * 8 pommes de terre fermes
   * 2 gousses de vanillle
   * 40 cl de crème fraiche
   * 40 g de beurre

Recette :

Faire bouillir les 8 pommes de terre épluchées.

Dans une autre casserole, mettre la crème, le beurre, et la vanille entière (pas fendue). Porter à ébulition. Dès que l'ébullition commence, laisser 2 à 3 minutes en baissant le feu. Retirer du feu. Sortir les gousses, prélever les graines avec un couteau. Remettre les graines dans la crème.

Passer les pommes de terre à la moulinette. Ajouter la crème. Battre au fouet et rajouter une pincée de sel et de poivre (pas trop, sinon ça coupe le goût de la vanille).

Astuce : Si le gout est cassé, ajouter une cuillère à café d'extrait de vanille.

Remerciement : J'ai goûté cette recette en premier dans le restaurant de Cyril Lignac. Un grand merci à lui pour ce moment de délice !!