-= C Esstra =-

Pompompom, le dessert tout pomme, tuile de carambar

14 03 2011

J'avoue, j'aime Top Chef. Et pas seulement depuis les deux saisons françaises. Je regardais aussi, via les chaines du satellite, l'équivalent étatzunien qui s'intitule ... Top Chef. C'est là où on voit que les adaptateurs franco-belges sont quand même super créatifs pour les noms d'émissions ... :D


Alors je sais, c'est de la télé réalité, c'est le mal, ça ne montre qu'une facette du métier, c'est casté, c'est enrobé ... Vous pourrez trouver tout ce que vous voulez comme argument, il n'en reste pas moins que je trouve que c'est une des seules émissions de cuisine valable sur les chaines classiques. Là, on est face à de vrais professionnels, à des gens du métier. Alors c'est sûr, ils font parfois des erreurs énormes. Mais le contexte y est à mon avis pour beaucoup (pression, temps, concours, etc.). Donc, grand bravo à eux tous. Un qui avait l'air vraiment passionné et qui a été éliminé, à mon humble avis, plus parce qu'il n'a pas assez cru en lui que par défaut de talent est le jeune Alexis. Et un de ses plats justement m'avait donné rudement envie devant mon poste de télévision : un dessert, uniquement à base de pomme. Je me suis empressé de tenter de le refaire (sans recette, juste avec le souvenir de l'image du plat fini). Et franchement, c'est une tuerie !!!


Il s'agit d'une pomme au four, farcie de compote de pomme et posée sur une gelée tremblotante de jus de pomme. C'est tout simplement merveilleux de simplicité et de goût. A vous d'essayer.


Lire la suite

Verrine poire carambar

12 04 2008

Je sais ... Les verrines, c'est "as been" maintenant. C'est fou comme les modes se font et se défont. Et la cuisine, que je pensais perméable à toute forme d'effet de mode ne déroge malheureusement plus à la règle. Je ne comprends pas ... je ne comprends pas pourquoi, si un truc est beau ou bon un jour où un chef l'invente, il deviendrait subitement moche et insipide dès que "madame michu" le sert à ses convives un dimanche. Du coup, moi, j'aime les verrine. Par ce que le contenant change, parce que c'est ludique, parce que c'est transparent, parce que ... j'aime, c'est tout. Non mais ! :)

Du coup, pour ce week-end, lâchez-vous, sortez vos verrines, et continuez dans la régression en enfance. Promis, ce sera un de mes derniers essais avec du carambar, après, je vous laisse tranquille avec ça ...


Pour cette verrine, je suis partie d'une recette de Flora Mikula, chef talentueuse faisant partie du collectif Génération C, sur lequel je vous promet de faire un petit article un de ces quatre tellement j'admire certains de ses membres. Flora Mikula, donc, avait présenté un jour sur Internet un des desserts de son restaurant. Il s'agissait d'une poire rôtie, fourrée au carambar. Testé à la maison, et de suite adopté.

Puis un jour, l'envie m'en a pris de transformer ça dans une verrine. Résultat tout aussi savoureux, et donc, recette adoptée. Recette que vous trouverez en lisant la suite ;)

Lire la suite

Trilogie de régression en enfance.

08 04 2008

Bon, ok, le nom est un peu pompeux. Mais c'est en tout cas ce que je voulais faire quand j'ai inventé ce dessert (même si inventer est un bien grand mot, j'ai juste assemblé quelques recettes que j'avais sous le coude) : à chaque bouchée, je voulais qu'on se rapproche un peu plus de cette période insouciante de l'enfance, où nous mangions bonbons et autres sucreries jusqu'à saturer son palais. Chaque partie de ce dessert est donc le rappel d'un goût que nous, adultes, nous avons peut-être oublié (sauf les gourmands ou les grands enfants comme moi).


D'ailleurs, je dois vous avouer que je n'y croyais pas trop à ma "régression en enfance". Ce titre avait beau flatter mon ego de mauvais poète, j'étais loin de penser que ce dessert aurait l'effet voulu. Et bien, quel ne fut pas ma surprise quand, recevant des amis à déjeuner, à la première bouchée, une de ceux-ci s'exclama : "Oh ! Ça me rappelle mon enfance !!". Moment jubilatoire intense, tout en retenu ...


Parlons concret. Le dessert est en réalité trois mini-desserts hyper simple à réaliser : un espuma au carambar, une glace surprise à la fraise, une crème brûlée au réglisse. Et pour la recette de chacune de ces trois petites merveilles, il faut lire la suite.

Lire la suite