Je vous l'avais promis il y a presque deux semaines, et chose promise, chose due. Voilà la recette du chou farci !


Alors j'en vois déjà certains qui vont dire "C'est pas comme ça qu'on fait" ou encore "mais n'importe quoi, c'est pas la bonne recette". Peut-être, mais cette recette est bien plus qu'une recette. C'est un de mes trésors ! Pourquoi ? Parce qu'il a fallu que je la reconstitue à partir de la recette que m'a donnée ma grand-mère. Oui, vous savez, Mémé Rose, celle qui est à l'origine du nom de ce blog ? Et bien c'est sa recette.

Enfin ... Quand je dis "sa" recette, il a fallu que je la reconstitue. Parce que la voilà sa recette (à lire avec l'accent) : Calou - Tu peux me filer ta recette des choux farcis ? Mémé Rose - Ben c'est facile !! Tu prends tes choux, tu gardes les grandes feuilles. Tu fais ta farce, tu mets ta farce dans les grandes feuilles que t'as fait ramollir, et tu mets au four. Y'a rien de plus simple, mon chéri. Calou - Heu ... oui, je veux bien, mais je crois qu'il me manque quand même deux-trois trucs ...

Et là dessus, en général, on part dans un grand éclat de rire. Après, il me faut en général une bonne demi-heure pour avoir le gros de la recette, puis encore quelques semaines pour avoir l'ingrédient qu'elle avait oublié de me dire parce que (toujours avec l'accent) "ben enfin ... Mais ça coule de source !! Tu rajoutes un jaune d'œuf dans ta farce, sinon, ça colle pas !!". Et ensuite, parfois, il me faut encore quelques mois pour le petit secret supplémentaire qui fait du plat un plat unique.


La recette qui va suivre est donc un mélange de tradition, et de R&D (recherche et débrouillardise). Mais vous, vous n'avez qu'à la suivre à la lettre ;)


Lire la suite