-= C Esstra =-

Tartelette fraise basilic, crème diplomate citron vert

17 04 2012



Une envie de fraise ? Faut dire qu'elles commencent à remplir les étals de nos marchés. Bon, la qualité n'est pas toujours au rendez-vous, non plus. Entre les fraises sur culture hydroponique qui n'ont jamais vu un grain de terre de leur vie, et les variétés primeurs hors de prix, cueillies avant terme, et qui n'ont pas de goût, il est de plus en plus dur de tomber sur de bonnes fraises. Du coup, quand j'ai des fraises un peu moyennes, je les utilise en gâteau, histoire de tenter de rehausser un peu leur goût.


Pour cette tartelette, le principe est simple : un sablé, des fraises autour, une brunoise fraise/basilic au milieu, le tout recouvert d'une crème diplomate non collée (goût personnel, vous pouvez la coller à la gélatine si le cœur vous en dit). Bon, y'a quand même un peu de boulot, je vous le cache pas. Mais si vous n'êtes pas très dessert, comme moi, ça vous permettra de réviser un peu les bases de la pâtisserie. Et dans le cas contraire, ça vous semblera un jeu d'enfant !! :)


Ps : pas de photo pas à pas cette fois, j'ai oublié ... :-/

Lire la suite

les clapiottes de Zaza Martinez #8 : la tagamousse !!

01 04 2009

Et non, ce n'est pas un poisson d'avril !! Pour votre plus grand bonheur, sonnez hautbois, lâchez les colombes, allumez les feux d'artifice, ZAZA MARTINEZ EST DE RETOUR !!! Un de nos limiers l'a retrouvée dans la jungle amazonienne, la langue rougie, les yeux hagards. Visiblement en état de choc, bavant un jus rose pâle, elle ânonnait des paroles incompréhensibles comme quoi son corps était devenu mousse et son cœur était devenu sucre. Nous l'avons fait immédiatement rapatrier chez nous et l'avons placée sous contrôle alimentaire. Nous avons craint qu'elle se fasse embrigader dans une secte amérindienne, vénérant on ne sait quelle divinité malsaine ... Que nenni !! Après quelques perfusions de clapiottes, Zaza Martinez nous est revenue en forme, fraîche et dispo. Elle a pu nous raconter qu'elle était partie à la recherche de la clapiotte ultime, sillonnant le monde entier et testant des milliers de recettes. Au final, et l'histoire ne raconte pas comment elle en est arrivée là, elle s'est retrouvée dans la jungle amazonienne n'ayant pour seuls vivres qu'un litre de lait et un sachet de bonbons en forme de fraise (vous savez, ces bonbons qui nous font penser à la chanson de joe dassin : "tagada, tagada, voilà les Dalton").


N'écoutant que sa faim, elle décida de faire un sort à ses derniers vivres. Et là, quelle ne fut pas sa stupeur de constater que les bonbons avaient fondu et que le lait, balloté qu'il était par une marche forcée à travers la jungle, s'était transformé en chantilly. Elle prit alors une gorgée de bonbons et une bouchée de chantilly, et là, tel le chevalier retirant son épée sous une lumière divine, tout lui devint subitement limpide. LA clapiotte ultime serait cette tagamousse ... Bon, après, elle est partie dans un délire, et c'est à cet instant que nous l'avons retrouvée.


Et bande de petits veinards, cette tagamousse, Zaza Martinez vous l'offre avec bon cœur pour son retour.

Lire la suite

Trilogie de régression en enfance.

08 04 2008

Bon, ok, le nom est un peu pompeux. Mais c'est en tout cas ce que je voulais faire quand j'ai inventé ce dessert (même si inventer est un bien grand mot, j'ai juste assemblé quelques recettes que j'avais sous le coude) : à chaque bouchée, je voulais qu'on se rapproche un peu plus de cette période insouciante de l'enfance, où nous mangions bonbons et autres sucreries jusqu'à saturer son palais. Chaque partie de ce dessert est donc le rappel d'un goût que nous, adultes, nous avons peut-être oublié (sauf les gourmands ou les grands enfants comme moi).


D'ailleurs, je dois vous avouer que je n'y croyais pas trop à ma "régression en enfance". Ce titre avait beau flatter mon ego de mauvais poète, j'étais loin de penser que ce dessert aurait l'effet voulu. Et bien, quel ne fut pas ma surprise quand, recevant des amis à déjeuner, à la première bouchée, une de ceux-ci s'exclama : "Oh ! Ça me rappelle mon enfance !!". Moment jubilatoire intense, tout en retenu ...


Parlons concret. Le dessert est en réalité trois mini-desserts hyper simple à réaliser : un espuma au carambar, une glace surprise à la fraise, une crème brûlée au réglisse. Et pour la recette de chacune de ces trois petites merveilles, il faut lire la suite.

Lire la suite