-= C Esstra =-

Amélioration de ma recette de daube de sanglier et ... Gnocchis maisons !!

10 03 2010

Le froid a décidé de nous jouer les prolongations en ce moment. En plein mois de mars, qui devrait être celui où l'on commence à préparer les semis pour son potager et sa ligne pour la plage, nous voilà en train de ressortir blousons, pulls, moufles, rêvant d'un bon plat bien terroir. Une occasion rêvée de profiter une dernière fois des gibiers, et plus particulièrement du sanglier (un grand merci d'ailleurs à papa Tiouze, mon généreux pourvoyeur).


Il y a un peu plus de deux ans, je vous avais déjà présenté une recette de daube de sanglier. Mais comme, en cuisine plus qu'ailleurs, il faut que "cent fois sur le métier nous remettions notre ouvrage", je tente à chaque nouvelle réalisation d'améliorer mes plats. Et là, la recette que je vous avais livrée était bonne, certes, mais pas assez liée à mon goût. Voilà donc une variation de cette recette qui permet de gagner en onctuosité et en moelleux de la viande, ce qui n'est pas une mince affaire quand on travaille un gibier sec comme le sanglier.


Et comme un bonheur ne vient jamais seul, vous aurez droit en bonus à ma recette de gnocchis mainte fois promise mais jamais décrite. Aux pommes de terre, of course !! Vous savez où trouver la suite ? ;) (non, pas DMC ...)


Lire la suite

Faisan farci au foie-gras et à la truffe, pommes sautées et champignons farcis

10 02 2009

Me revoilà !! Vous croyez vous être débarrassés aussi facilement de moi ? Que nenni !! Les pistes enneigées du pays des écrins n'ont pas eu raison de moi !! Malheureusement, nous sommes sans nouvelles de zaza martinez. Nous avons mis tous nos meilleurs enquêteurs sur le coup, ainsi que le FBI et le NCIS, mais nous sommes toujours sans nouvelle. Espérons qu'il ne lui soit rien arrivé de grave. Aux dernières infos, une rumeur nous a appris qu'elle serait en train de mettre au point une nouvelle recette : la pizzaza. Vous en saurez plus dès que nous la retrouverons.


En attendant, et vu que la saison de la chasse au faisan risque de se terminer bientôt, profitons-en pour cuisiner ce gibier si fin. Et pour lui faire honneur, farcissons-le de ce qu'il y a de plus noble dans la cuisine française : le foie-gras et la truffe. Vous allez dire que pour un faisan, le coût de revient est bien haut. Et vous avez tout faux !! Le prix de ce plat pour 4 personnes vous reviendra à environ 6€/pers. Et pour un plat aussi riche, subtil, goûteux, c'est pas si cher, non ?


Alors on profite de la moindre occasion un peu festive (pourquoi pas la saint-valentin ?) on relève nos manches, et on se met au boulot :)

Lire la suite

Recette de gibier : La daube de sanglier

23 12 2008

C'est bientôt Noël !!! Jingle bells et tout l'toutim. Et je ne sais pas ce que vous avez prévu pour le repas de ce jour de fête, mais nous, dans la famille, c'est en général une bonne occasion pour servir du gibier. Lièvre, chevreil, faisan, grives, tout y passe. Mais personnellement, ce que je préfère, c'est un plat qui dans l'esprit de beaucoup ne colle pas à un plat de fête, et pourtant !! Il s'agit de la daube de sanglier ...


Pour moi, ce plat représente tout ce qui fait les fêtes. Le sanglier, roi du gibier, représente l'hiver. Le côté convivial du plat, lui, symbolise la reconstitution du cercle familiale pour un moment de partage. C'est pourquoi, si vous voulez essayer cela pour les fêtes, je vous propose cette recette. Suivez le guide.


Lire la suite

Recette noble : Le lièvre à la royale !!

18 11 2008

Vous attendiez tous la suite de ma journée d'émotions à Cuisine Cup ? Et bien maniant l'art du contre-pied comme Chopin le piano, vous ne l'aurez pas ! Du moins, pas tout de suite :). En effet, les sélections ne sont pas terminées dans toutes les villes et le panier surprise étant par définition ... heu ... surprise, je ne voudrais pas dévoiler une seule once de suspens à des futurs candidats :).


Du coup, je débute la semaine par une des recettes les plus mythiques de la gastronomie française : le lièvre à la royale. Je l'ai cuisiné dès le lendemain de cuisine cup, dans ma petite cuisine qui n'a rien de royale, mais pour un événement princier : l'anniversaire de zaza martinez. Il fallait donc mettre les petits plats dans les grands, et cette recette que je voulais tester depuis un moment s'est imposée toute seule.


Dés lors, quelle recette choisir ? Avec foie gras ou sans foie gras ? Avec truffes ou sans truffes ? Quel mode de cuisson ? Tant de questions !! J'ai fait un rapide tour d'horizon dans mon entourage, et j'ai finalement opté pour un mélange entre la recette qui a valu à Patrick Asfaux le titre de meilleur lièvre à la Royale de France à Romorantin (et qui a été présenté au concours MOF 1991), et celle de M. Heaberlin, de l'auberge d'Ill, qui est la recette référence de la famille d'un collègue. Et jusqu'au dernier moment je cherchais le "truc" qui ferait de ce plat un must. Durant le concours, j'ai d'ailleurs pu faire la connaissance de M. Nicolas Bergerault avec qui j'ai procédé à un échange de recettes, lui me cédant sa recette du sénateur Couteau (env. 1898), moi lui cédant celle que vous allez lire, soit 110 ans après.


Le dénominateur commun de toutes ces recettes, c'est le temps, la patience, et la minutie. Mais lorsque tout est réuni, le résultat est tout bonnement divin !! Je vous laisse tester par vous-même ma recette que vous trouverez dans la suite de l'article ...


Lire la suite