-= C Esstra =-

Bouillon type Phô, raviolis et boulettes de porc à la coriandre

09 07 2008

Pour étrenner la nouvelle adresse (http://www.cesstra.com), voilà une recette que je gardais sous le coude depuis un petit moment. Il s'agit d'une soupe ou bouillon de boeuf proche de la traditionnelle soupe vietnamienne appelée soupe Phô. La technique pour réaliser ce type de bouillon en un temps record (30 minutes environ, au lieu de plusieurs heures) nous a été expliquée par Emannuel Tessier, second de M. Roellinger et professeur à l'école de cuisine cuisine corsaire. Pendant les cours, on avait servi ce bouillon encore chaud sur des huitres plates de Cancale, et l'accord terre (le boeuf) / mer (les huitres) était tout simplement divin.


Mais ici, point d'huitre d'une aussi bonne qualité qu'en bretagne, donc, j'ai décidé de rester dans l'influence asiatique en réalisant un grand ravioli frit au porc et trois petites boulettes de porc à la coriandre. Je ne vais pas vous expliquer dans cette recette comment faire ce ravioli, ni comment faire les boulettes, puisque le truc réellement intéressant de la recette est le fameux bouillon. Il vous restera à trouver avec quoi le déguster... La suite dans la suite :)


Lire la suite

Curry au lait de coco

26 02 2008

Bon, okay, ça n'a rien de péruvien comme plat. Mais c'est un plat que j'adore. Et simple à préparer qui plus est. Il suffit d'avoir les épices, et du lait de coco, et le tour est joué.


Pour la viande, vous pouvez opter pour celle que vous voulez. Parfois, quand on reçoit, on ne peut pas utiliser de porc. D'autres fois, c'est l'agneau qui est à proscrire. C'est pour ça que cette fois, je l'ai fait avec de la dinde.


Un dernier truc : vous trouverez au moins 3000 recettes différentes de curry au lait de coco sur Internet. Je ne prétend pas que le mien est le meilleur, ni le plus traditionnel (je n'ai aucune famille ailleurs qu'en France), ni l'ultime. Il est juste bon, testé et approuvé. Il est esstra, en somme. :)

Lire la suite

Joue de porc et barigoule de topinambour

08 02 2008

En voilà une association intéressante !! Association qui parait rustique, et qui pourtant révèle une finesse très intéressante. Association aussi d'un produit et d'un plat dont on fait trop peu l'éloge à mon sens.


Pour commencer, la joue de porc. C'est bien connu, tout est bon dans l'cochon. Mais y'a quand même certaines choses meilleures que d'autres. Et pour moi, la joue de porc est sans conteste un des meilleurs morceaux du cochon. Tendre, très goûteux, qui fond dans la bouche. Un régal.


Pour la barigoule, c'est une autre histoire. Je pense qu'avant de lire ce blog, peu de personnes connaissaient ne serait-ce que le mot de ce plat du sud. Et même ceux connaissant ce terme risquent d'être surpris par la recette. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce qu'après maintes recherches sur Internet, je ne suis jamais tombé sur cette recette qui me vient de ma grand-mère. Alors deux possibilités : soit c'est une recette endémique de ma famille, soit ma grand-mère se trompe de nom. Comme j'ai trop de respect pour elle, je vais donc choisir la première solution. :)


Pour faire mon original, j'ai cependant un peu modifié la recette de la barigoule en remplaçant les traditionnels artichauts par des topinambours, mon coup de coeur de l'hiver. Suivez bien les instructions, c'est simplissime, mais c'est esstra ! :)

Lire la suite