-= C Esstra =-

Maki de carotte, risotto safrané, daurade mariné

25 04 2012



En ce moment, je suis en train de faire un tri dans les photos que j'avais prises. Je me rends compte que souvent, je fais des tests sans prendre la peine de photographier le "pas à pas", pensant que mon idée aller se solder en "sombre bouse". Malgré tout, il arrive que dans un moment de chance, j'arrive à faire un truc pas trop mal ... C'est ce que je me suis dit en tombant sur cette photo.

Petit moment d'autocongratulation (je ne le fait pas, qui le fera?) : on me félicite assez souvent pour mon risotto et souvent, les gens me disent qu'il est bon "même froid" (cf le blog de "Hérold Boulevard"). Du coup, j'ai voulu tester pour voir effectivement, le risotto froid, ça pouvait avoir de la gueule. L'idée m'est venue alors de faire une sorte de maki en remplaçant le riz vinaigré par un risotto. En guise de poisson, une dorade marinée au citron confit. Le tout entourée d'une "feuille" de carotte.

Test plus que concluant, je dois avouer. A refaire. Si vous voulez en faire de même, c'est dans la suite de l'article ... ;)

Lire la suite

Perdreau farci aux trompettes des morts, risotto forestier.

21 01 2010

Pendant que vous planchez comme des petits fous sur vos créations pour gagner une truffe, je mets un peu à jour le site. Histoire d'une part de vider ma file d'attente de recettes que je dois poster, et d'autre part parce que je viens de le promettre à Tiuscha :).


Cette recette date d'il y a un peu de temps, mais reste d'actualité tant que la saison de la chasse n'est pas terminée. Alors j'entends déjà les gens s'apitoyer sur les pôôôôôôôôvres petits zoziaux, c'est trop cruel, et blah blah blah ... Certes ... Mais moi, je m'en fous un peu, dès l'instant que c'est bon. Maintenant que ceci est dit, et pour celles et ceux qui affectionnent comme moi le gibier à plume, je vous propose cette recette toute simple, pour déguster des perdreaux (sauvages, de préférence). Les oiseaux sont farcis avec des trompettes de morts (on en trouve de très bons en conserve ou séchés) et cuits en cocotte. Le tout est servi avec un risotto typé par les mêmes champignons.


Pour la recette complète, il vous suffit de cliquer sur "lire la suite". ;)


Lire la suite

Fiche technique : Le risotto !!

10 05 2009

Je ne suis ni cuisinier professionnel, ni italien. Mais lors de la finale du Championnat des blogs culinaires amateurs, le risotto aux asperges, que j'ai réalisé, a a-priori, beaucoup compté pour ma victoire finale. J'ai d'ailleurs gagné plusieurs fans : Latifa, Simone (qui nous aidait avec le matériel en cuisine pendant le concours) et même un petit vieil inconnu qui a commencé par critiquer les plats, pensant que nous nous étions plus souciés de la présentation que du goût, et qui a changé de jugement après une seule bouchée du risotto froid. A pourtant, ce n'était pas gagné car nous ne disposions que de riz long (Camargue) et ne pouvions utiliser de parmesan.


Je ne prétends pas être un parangon en matière de risotto, mais c'est un plat que j'apprécie tout particulièrement. D'une part parce qu'il laisse libre court à l'imagination pour des déclinaisons infinies, et d'autre part parce que c'est le plat qui m'a orienté vers l'amour de la cuisine, alors que j'étais encore étudiant dans mon petit 15m². Du coup, plutôt que de vous donner une recette de risotto, j'ai décidé de renouer avec un thème que j'avais abandonné depuis longtemps : les fiches techniques. Ainsi, j'espère pouvoir vous donner tous les trucs et astuces que j'ai emmagasinés au cours de mes lectures ou de mes visionnages d'émissions TV. Les principes basiques sont simples, alors je vous invite à vous précipiter dans la suite de l'article pour lire la fiche technique. Et pour vous donner l'eau à la bouche, voilà une petite photo ... ;)


Lire la suite

Amer/doux : velouté d'endives au lait de coco et saint-jacques

21 01 2009

Cette recette, c'est l'histoire d'une petite surprise. Celle d'une petite question discrète au levé du lit, en vacances : "Tiens, calou, on a pris des saint-jacques, ça ne te dérangerait pas de nous faire un petit plat sympa ?". "Erf ..." me dis-je dans un premier temps. Puis : "Quoi ? Défi ? Je peux pas m'empêcher de le relever !!" :)


Je vais donc voir dans la cuisine (qui n'est pas la mienne) et me retrouve devant de très belles saint-jacques, mais aussi devant un plein saladier d'endives effeuillées et lavées. Alors autant les saint-jacques, en totale impro, c'est plutôt sympa comme challenge, autant saint-jacques ET endives, là, ça relève du challenge pour faire quelque chose de sympa, classe, et qui change un peu. Mais bon, un défi étant un défi, je ne me suis pas dégonflé, et après quelques dizaines de minutes de réflexion, quelques farfouillages dans les placards et le frigo, je me suis mis au travail pour concocter cette petite recette.


L'originalité de la recette réside dans un petit travail (modeste et amateur) autour de l'amertume de l'endive. Pour contrecarrer celle-ci, j'ai opté pour du lait de coco, dont la saveur exotique s'accorde très bien avec les saint-jacques. Et pour donner un peu de consistance au plat (sinon, on va finir anorexique), j'ai continué sur le doux/amer avec un risotto crémeux au genièvre. Enfin, comme là où j'étais, le romarin était en fleurs, je ne me suis pas gêné (la fleur de romarin étant elle aussi légèrement amer). Verdict final : un régal !! Tout le monde a terminé son plat, et même les restes y sont passés. Donc, à vous de jouer ;)


Lire la suite

Entrée de Fête : Foie Gras en croûte de pain d'épices sur son risotto crémeux aux pommes.

16 12 2008

Et oui. Ça y est. C'est le moment de rentrer tête baissée dans la préparation des nombreux repas que nous allons servir à Noël, pour le jour de l'an, bref, pour les tant attendues fêtes de fin d'année. Et c'est que ça gamberge, dans nos petites têtes !! Que faire d'à la fois original, un peu classe, et qui plaise au plus grand nombre, tout en surprenant un peu ? Et bien C Esstra planche pour vous !! Et pour commencer, vous prendrez bien un peu de foie gras ? En terrine, comme je vous l'ai proposé l'année dernière ? Trop simple. Avec une compotée d'oignon, comme pour la semaine du goût ? Mouais ... peu original ...


Non, ce que je vous propose aujourd'hui est un pur moment de plaisir buccal, et je pèse mes mots. Imaginez, un foie-gras poêlé, surmonté d'une fine couche de pain d'épices façon crumble, le tout posé sur un risotto onctueux et crémeux, au goût fruité et charpenté. Et bien ce sera la recette d'aujourd'hui. A vos fourneaux, on commence dans la suite de l'article !!


Lire la suite

Risotto crèmeux à la truffe fraîche

17 01 2008

YAAAAAAAHAAAAAAAAAAAAA !!! (cri dans lequel se mèle jubilation, gourmandise, saupoudré d'une pointe de démence) J'AI RECU MES TRUFFES !!! De belles truffes, noires et charnues. Des tuber melanosporum tout ce qu'il y a de plus pur, encore dans leur écrin de terre. Et bien entendu, c'est le jour qu'a choisi mon chargeur d'appareil photo pour se cacher. J'ai donc dû utiliser un vieil appareil, donc, désolé par avance pour la qualité des photos ...


J'ai découvert la truffe l'année dernière, par curiosité. Je me demandais quel était ce champignon bizarre qui faisait tourner les têtes de gourmets. J'ai donc commandé une petite truffe de 20g. Première préparation : en brouillade, comme le conseillent les gastronomes. Résulat :

  • première bouchée : tiens ... C'est bizarre comme goût. Un peu terreux, avec un arrière goût étrange.
  • deuxième bouchée : Ca y est ! un arrière goût de champignon. Mais un champignon inconnu, sorte d'essence de ce qu'il y a de meilleur dans tous les champignons.
  • troisième bouchée : LA VACHE !!! Mais c'est vrai que c'est exceptionnel !! Vite commandons-en 100g !!


C'est en gros comme ça qu'on a ressenti notre première expérience de la truffe noire. La truffe a cette capacité de transformer un plat banal en plat extra (pardon ... eSStra), et un plat esstra en plat sublime. Du coup, mon deuxième test a été de faire un risotto crèmeux aux truffes et, depuis, je ne fais plus que ça. C'est un plat qui ne demande pas une grande technique, mais plutôt beaucoup de respect, voir d'amour. Vous pensez que j'exagère ? Essayez par vous même ...


Lire la suite