En ce moment, je suis dans ma phase de test des cuissons basse température. Je trouve ça à la fois simple et hyper compliqué. Simple car le principe se comprend en claquant des doigts : une viande ou un poisson est considéré comme cuit à une température T, on cuit donc à une température très légèrement supérieure à T. Compliqué car ce type de cuisson demande un bon four, une bonne maîtrise de la température et du temps de cuisson, et change légèrement les textures dont nous avons l'habitude. Un univers passionnant, en somme.


Alors quand, après avoir ouvert et compulsé avec frénésie le dernier thuriès (magasine de cuisine) qui m'attendait dans la boite aux lettres, je suis tombé sur cette recette de sole basse température, j'ai sauté sur l'occasion. D'autant que ma petite femme et ma mère seraient là pour faire les cobayes ... Gniark gniark gniark :)


Et bien le résultat fut génial. J'avais un peu peur de louper la cuisson, mais au final, la seule difficulté réside dans le fait d'obtenir la bonne température pour le bain marie. Et la bonne surprise est au rendez-vous tant la texture souple et l'aspect nacré de la sole contrastent avec la sempiternelle sole meunière.

Lire la suite